Le gaz de schiste, le gaz de tous les dangers ⚠️😷☠️

Le gaz de schiste, c’est quoi ?

Il s’agit de gaz naturel contenu dans des roches argileuses (certaines de ces roches étant elle-mêmes composées de schiste, d’où le nom). Le fait que ce gaz soit contenu dans des roches argileuses le rend très difficile à extraire, il est comme piégé au sein de celles-ci. Très difficile à extraire mais pas impossible !

Grâce à différentes techniques combinées, qui sont très couteuses, il est possible d’extraire le gaz de schiste.

La technique de forage dirigé combinées à la fracturation hydraulique à grand volume le permet. Mais c’est quoi au fait ?

En gros, on perce la terre jusqu’à 1500 voire 3000 mètres de profondeur, le forage continue ensuite de manière horizontale sur plusieurs kilomètres. Puis des quantités énormes d’eau et de produits chimiques sont injectées dans le forage, l’eau casse les schistes et permet de libérer le gaz, qui remonte vers la surface et est ensuite capté.

Suite à cette opération, une moitié de l’eau peut être récupérée, l’autre moitié se diffuse jusqu’aux nappes phréatiques qu’elle va polluer et contaminer pour des années. Ces mêmes nappes phréatiques qui sont vitales pour l’approvisionnement en eau des régions du sud. L’extraction du gaz de schiste a besoin de beaucoup d’eau, dans des régions où cette denrée vitale est rare, et en plus, cette extraction pollue l’eau restante dans les nappes. Aux Etats-Unis, dans les zones où le gaz de schiste est extrait, des mini-séismes ce sont produits, les personnes habitant aux alentours ont été sujettes à de l’asthme, des maladies respiratoires, des irruptions cutanées. Enfin, l’eau des robinets a été contaminée à l’arsenic et à d’autres poisons ainsi qu’au méthane. En bref, un véritable enfer.

Enfin, durant l’extraction, de nombreuses fuites de gaz se produisent, contribuant aux changements climatiques et à l’effet de serre. Par ailleurs, la quantité de gaz de schiste par mètre cube de roche est très faible, ce qui rend les bénéfices de l’exploitation du gaz de schiste encore plus minimes.

Il faut choisir entre un développement durable des régions du sud, qui permettra que ces régions (qui représentent la majeure partie de notre pays, 84% de sa superficie) soient vivables pour les Algériens d’aujourd’hui et de demain ou bien un développement sauvage qui rendra inhabitable ces vastes espaces qu’on parcouru nos ancêtres pendant si longtemps.

Allons nous faire du Sahara un nouveau laboratoire pour apprentis sorciers ? Le Sahara et ses populations ont déjà suffisamment souffert des essais nucléaires de 1960 à 1966. Des essais qui ont encore des conséquences néfastes sur la santé de la population algérienne et pour encore quelques générations. Pourquoi infliger le gaz de schiste au peuple algérien ?

La France a été le premier pays à interdire le gaz de schiste sur son territoire. Cependant, l’exploitation du gaz de schiste en Algérie va profiter à qui et à quelles entreprises ?

Une telle exploitation ne profitera pas au peuple algérien, assurément.

Une vidéo d’une minute réalisée par l’AFP qui résume les enjeux du gaz de schiste:

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s